L'Odyssée d'Hô - La planète de 'leau.jpg

Mapping vidéo "L'Odysée D'Hô"
Son et lumière sur les falaises de Fécamp

« La vie nous donne des épreuves.

L’expérience nous donne des outils.

Et la sagesse nous apprend à nous en servir. »

Du 29 juin au 27 août, les célèbres falaises de Fécamp se pareront d’une projection monumentale ! Visible depuis la digue promenade de Fécamp, ce spectacle gratuit s’adresse à tous et plongera le public dans une atmosphère féérique et envoutante.

A l’initiative du Fonds de Mécénat du Groupe OLVEA qui finance ce mapping, le scénariste fécampois Julien Clugery et la société Cookies Production embarquent les spectateurs dans une expérience ludique, poétique et artistique réalisée autour de l’imaginaire du conte, à travers les périples d’une enfant dessinée : .

 

Elle entreprend un voyage interstellaire entre 4 mondes : La planète des Vents, La planète de l’Eau, La planète des Saisons et La planète Terre. Fidèlement accompagnée d’une « goutte » métamorphe qui symbolise sa conscience, elle traverse un parcours parsemé d’embûches face auxquelles l’analyse, l’imagination et la résilience lui permettront de surmonter ces épreuves avec sagesse et courage.

 

Entre conte philosophique et humaniste, ce fabuleux récit invite à une réflexion sur les expériences de la vie ainsi qu’à une sensibilisation aux thématiques environnementales.

Affiche_Lodyssee_DHo_Final_Web_22052022.jpg

Au-delà d’une belle histoire, L’Odysée d’Hô est une exploration dans laquelle le spectateur s’empare des falaises grâce à la technologie du « mapping vidéo ». Ce dispositif plongera le spectateur au cœur de cet univers, et fera de notre littoral un espace d’expression inédit. Ce type de projection sur les colossales et somptueuses falaises de craie blanche est une grande première : l’alliance parfaite entre imagerie numérique et nature mettra en avant le littoral de Fécamp comme vous ne l’avez jamais vu !

 

Cette projection inédite fait appel au procédé de l’anamorphose, qui s’apparente à l’illusion d’optique et se définit par une vision en perspective d’une particularité étonnante. En effet, en raison de l’angle complexe de vidéo projection, la zone optimale de visionnage se situera sur la digue promenade, entre la rue Louis Caron et la rue de la Tour Carrée. Cela permettra ainsi à chacun de profiter pleinement des images de ce beau spectacle.

 

Vivez l’Odyssée d’Hô et laissez-vous porter par la magie du spectacle : petits et grands seront émerveillés par cette aventure extraordinaire !

Récit de "L'Odyssée D'Hô"

Scène 1 : La découverte d’un enfant dessiné et d’une goutte

Un point blanc se distingue et se meut dans le vide interstellaire, tel un oscilloscope. Au loin, apparaissent des planètes reliées entre elles par un passage.


Hô, alors représentée par un simple dessin au trait, se dévoile aux côtés du point blanc, devenu une goutte métamorphe. Après avoir établi un premier contact visuel, Hô s’aperçoit que l’apparence de la goutte peut se modifier : elle se transforme en bateau, puis en planeur. L’enfant monte sur ce planeur et se retrouve aspirée dans un vortex qui les entraîne vers la planète des vents.


Scène 2 : La planète des vents
Assise sur son planeur, Hô flotte dans les airs, mais rapidement une immense tornade se dessine. Puis, plusieurs tournades viennent troubler cette planète. Les éléments tourbillonnent violemment dans ces vents inhabituels et Hô doit alors faire preuve d’imagination pour se sortir de ce mauvais pas climatique.


Elle dessine une gouverne sur son planeur qui lui permet de traverser et d’éviter sans encombre les tornades.


Mais soudain, le planeur prend de la vitesse et Hô se retrouve à nouveau aspirée par un vortex qui va les conduire vers une nouvelle planète.


Scène 3 : La planète de l’eau
Hô et sa conscience, à nouveau métamorphosée de planeur en goutte, tombent en tournoyant à la sortie du vortex. La goutte se transforme alors en bateau et elles amerrissent sur un océan.


L’enfant commence par voguer paisiblement mais rapidement, elle oscille au gré de la houle, sans pouvoir diriger le bateau.


D’énormes vagues se forment et Hô doit trouver une solution pour se sortir de cette situation périlleuse et anormale. Elle dessine une voile sur son embarcation afin de la diriger paisiblement.

C’est alors qu’apparaît une immense lame qui déferle sur le bateau. Hô agite ses bras pour créer une bulle autour d’elle pour se protéger. L’enfant se retrouve submergée et plonge dans les abysses de cette planète, y découvrant de magnifiques fonds océaniques.
La goutte se métamorphose alors en sous-marin et Hô explore un monde de lumières vives et de pénombres.


De nouveau, un vortex se forme et les entraine vers une nouvelle planète.


Scène 4 : La planète des saisons
Hô découvre ensuite une planète cubique dont 4 de ses faces représentent une saison. Elle semble inerte et le mécanisme intérieur, à l’arrêt, se dessine.


Toujours accompagnée de sa conscience, l’enfant observe ce manque de mouvement. La goutte se métamorphose alors en rouage mécanique et vient se placer dans l’engrenage. La planète prend vie, des arbres poussent sur les 4 faces mais les saisons s’entremêlent. Il neige au printemps, les bourgeons poussent sur les arbres à l’automne, les feuilles arborent leur belle couleur verte en hiver et tombent au printemps. Mais Hô fait preuve de résilience et parvient à rétablir le cycle des saisons.


Tout semble à nouveau en ordre sur cette magnifique planète, mais voilà Hô aspirée vers son centre. Elle aperçoit au loin un point bleu, vers lequel, elle tombe inexorablement et perd connaissance.


Scène 5 : La planète Terre
Hô ouvre les yeux et aperçoit dans le ciel un petit point dessinant la marque d’un oscilloscope. La goutte est redevenue ce petit point lointain et Hô se retrouve seule sur cette nouvelle planète.


La fillette est allongée, éblouie par les rayons du soleil. Elle met sa main pour se protéger, écarte doucement les doigts qu’elle ne possédait pas en tant qu’enfant dessinée et découvre qu’elle est arrivée sur la planète Terre.


Ces multiples expériences traversées avec courage ainsi que la lutte contre le dérèglement climatique l’ont façonnée et enrichie. Son apparence a changé : Hô s’est transformée en un être humain.


Hô est devenue une charmante petite fille.

Infos pratiques

Dates : Du 29 juin au 27 août 2022

Lieu : La Digue promenade de Fécamp (76400) – Attention zone de visionnage

Horaires : A la nuit tombée (à partir de 23h en juin et juillet et 22h30 en août).

Durée : 8 minutes (environ), diffusion 3 fois chaque soir

Accès : Libre et gratuit (enfants et adultes)

Réalisation : Cookies Production

Scénario : Julien Clugery

Soutien : Ville de Fécamp

Initié et financé par le Fonds de Mécénat du Groupe OLVEA

OLVEA Fonds de Mécénat .jpg

Fonds de Mécénat du Groupe OLVEA

www.fonds-olvea.fr

Cookies Production.jpg

Cookies Production

www.cookies-production.com

logo fecamp.PNG

Ville de Fécamp

www.www.ville-fecamp.fr

nouvelles mains2.jpg